Puberté et parentalité : questionnaire auprès des familles

Jeune garçon et une adulte discutent devant un ordinateur

Notre groupe de travail famille et parentalité continue d’avancer pour proposer des actions adaptées aux besoins des familles du territoire. Récemment, il a diffusé un questionnaire sur la puberté afin de recueillir les avis des parents vis-à-vis de l’organisation de temps d’échanges. En voici les premiers résultats.

Ce questionnaire s’adressait aux parents d’enfants scolarisés sur le territoire de la CPTS, en classes de CM1/CM2. Il a été diffusé durant une dizaine de jours à la fin du mois de juin grâce au concours des adhérents de la CPTS, de mairies et d’associations de parents d’élèves. Nous avons récupéré 31 réponses.

Nous avons demandé aux parents s’ils se sentaient suffisamment à l’aise pour aborder le sujet de la puberté avec leur enfant, et s’ils seraient intéressés par des réunions d’informations à ce sujet.

86% des parents ayant répondu au sondage ont déclaré se sentir suffisamment à l’aise pour aborder le sujet de la puberté avec leur enfant

60% des répondants sont intéressés par une réunion d’informations sur ce thème, animée par des professionnels de santé du secteur

Beaucoup de parents sont donc intéressés par une réunion d’informations, y compris des parents se sentant déjà à l’aise pour aborder le sujet de la puberté avec leur enfant.

Dans la dernière question, nous interrogions les parents sur les thèmes qu’ils souhaiteraient aborder dans de telles réunions. Nous proposions les thèmes « changements corporels », « premières règles » et « évolution du comportement ». Les parents pouvaient choisir plusieurs réponses à la fois, et proposer d’autres thèmes selon leurs préoccupations personnelles. 15 parents ont cité le sujet des premières règles, 20 celui des changements corporels, et 25 parents l’évolution du comportement.

Plusieurs parents ont proposé d’eux-mêmes des thèmes : la sexualité, le respect filles-garçons, l’accès aux images et vidéos pornographiques, la « normalité », les comportements sociaux et la protection contre les abus.

La vocation de ce questionnaire était de vérifier qu’il existait bien un besoin et un intérêt à construire une action d’information autour du sujet de la puberté. L’objectif est plus que rempli puisque bien que diffusé sur un temps très court, nous avons déjà grâce à ce questionnaire identifié une vingtaine de parents du territoire intéressés par ce thème. C’est tout ce qu’il fallait à notre groupe de travail pour être conforté dans son projet et passer à l’étape suivante !